Le guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses

Guide des métiers

300 pages
Editeur : Fayard (26 février 2014)
ISBN-13: 978-2213681313
15 euros

Sous une couverture aussi blanche que la neige, voici un Guide des métiers pour les petites filles qui ne veulent pas finir princesses. D’Agent secret à Surfeuse en passant par Casse-cou, Chirurgienne, Informaticienne, Peintre et Star du rock, 50 fiches qui décrivent autant de métiers à travers chaque fois deux bios : la bio d’une pionnière et celle d’une contemporaine.

J’ai contacté autant que j’ai pu de ces femmes remarquables, du moins celles qui sont en vie : elles se sont révélées en général aimables comme tout. Ne pas hésiter à leur demander conseil.

Je ne sais pas quel effet ça peut faire de lire ce livre, mais l’écrire m’a considérablement rebiscoulée vis à vis de la condition féminine : le monde est bondé de femmes absolument foutraques, dotées d’une volonté sur laquelle on pourrait redresser un fer à cheval, et je ne crois pas qu’aucune contrainte désormais puisse les empêcher de faire très exactement ce qu’elles ont décidé de faire.

En savoir plus.

 

Quatre de couv’

Dernièrement, j’ai feuilleté le catalogue Jouets d’un grand magasin. Sur fond bleu : des autos, des motos, des bateaux et des boites de petit chimiste amusant. Sur fond rose : des poupées qui marchent, parlent et (New !) font leurs dents, dix Barbie princesse et une Barbie passe la loque + son chariot de ménage avec de nombreux articles (seau, balai, balayette, pelle, lessive. Facile à monter).

Materner, c’est très bien, faire le ménage, c’est nécessaire et s’habiller sexy peut être agréable, mais ce ne sont pas les trois seules façons pour une fille de gagner sa vie. Il y en a beaucoup d’autres, souvent bien mieux payées.

J’ai donc, afin de compléter ce catalogue, composé un Guide des métiers pour les petites filles qui compte près de 50 fiches-métier.

Chaque fiche détaille, à travers des exemples concrets, les avantages et les aléas de la profession concernée. Des indications pratiques comme « études conseillées », « salaire en début de carrière » ou « espérance de vie » accompagnent le texte.

Source : http://www.fayard.fr/guide-des-metiers-pour-les-petites-filles-qui-ne-veulent-pas-finir-princesses-9782213681313

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *