Catégorie : Polar

Délires d’Orphée

Délires d'OrphéeLe chasseur passa sa langue sur ses lèvres salées et avança un pied, doucement. Devant lui s’enfonçait un long couloir obscur, d’un noir liquoreux de vin cuit. Rien ne bougeait. Il faisait un froid d’otarie. Le chasseur cligna plusieurs fois ses yeux brûlés par la sueur, et avança encore...