Refaire la ville, changer le peuple [chronique]

diplo3

Titre original : « La colère se mesure en mètres carrés. »

Parue dans le Monde Diplomatique au sujet de trois livres inégalement intéressants :

le Suburbia de Bruce Bégout, philosophe fiévreux,

Paris bourgeoise, Paris bohème de Sophie Corbillé, ethnologue pince-sans-rire,

L’architecture est un sport de combat de Ricciotti qui-a-tous-les-défauts (c’est un rebelle à mèche) mais qui devient éloquent quand il parle de son métier. Lecture déconseillée aux urbanistes institutionnels qui s’en prennent plein la face.

Mes condoléances aux banlieusards qui ignorent encore (les sots) qu’ils trainent une existence misérable en enfer, le point commun de ces trois auteurs étant de considérer la banlieue comme le nuage d’Oort (c’est loin, c’est mal connu et s’il ne tient qu’à eux, ça va le rester).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *