Co-vids et pleins [cher journal] jour 3

Skypero :

[Strogonoff] Moi, on n’arrête pas de me demander, mais alors, en tant qu’auteur, comment vivez-vous le confinement ? Je suis censé manger du Virgile et péter des poèmes ? En tant qu’auteur, pour le moment, je mange un oeuf dur et il n’est pas assez cuit. Du coup j’ai fait des mouillettes, mais faut-il en faire un sonnet ?

[Mirza] Ils étaient sur un banc, lui et sa femme Alzheimer, 200 ans à eux deux, le flic dit :

– Faut pas sortir comme ça !

Mon pote a répondu :

– Quoi ? On a bien le droit de promener son chien. Moi, je promène ma femme.

Le flic n’a pas insisté.

[Oeillet d’Inde] Je me dis que quand même, la punition préférée de nos belles nations, c’est la privation de liberté, non ? Là, on n’est pas en mode zonzon, mais déjà en phase bracelet électronique, non ? Je me dis que ça doit signifier un truc, ça.

[Bracelett] Mon voisin d’en face vient de péter les plombs. Il veut tuer tout le monde et surtout les enfants. L’enfer, c’est toujours les autres, même de loin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *