#Moquette [blog] Tous les noms ont été changés

metro

[nos amis les gens] La moquette des autres

(une cafète à la fac)
Fille 1 : J’arrive dans le métro avec trois collègues, que des filles. A côté de nous dans le wagon, un groupe de garçons. Ils braillent, ils jettent des boulettes partout. Deux, trois hommes entrent dans le wagon et pfuitt ! Plus de cris, plus de boulettes. Pas que les nouveaux venus étaient menaçants, non : juste, ils étaient là. Et je me suis dit que ces hommes ne vivaient pas dans le même monde que moi. Ils évoluent dans un endroit moins agressif. C’est pour ça que certains hommes trouvent que les femmes en font beaucoup avec les emmerdements qu’elles subissent dans la rue. C’est qu’ils ne vivent pas dans le même monde.
Fille 2 : Hier, je passe à côté de la femme de ménage, une petite vieille en tablier, je lui dis bonjour, elle me salue, je la dépasse, je tourne le coin et je me rappelle que j’ai oublié quelque chose dans mon bureau. Alors je fais demi-tour, je repasse le coin et là, je vois trois gugus qui viennent à ma rencontre en croisant la femme de ménage. Ils ne l’ont pas calculée. Du tout. Invisible woman. Alors que moi, ils m’ont dit bonjour, tout à fait aimables. Je me suis dit que moi, jeune à diplôme, je ne vis pas dans le même monde que cette femme. Que je ne peux pas savoir la somme de silences qu’elle doit avaler chaque jour. C’est toujours instructif, de mettre un pied dans le monde d’un autre et de faire trois mètres sur sa moquette.

2 comments for “#Moquette [blog] Tous les noms ont été changés

  1. 24 février 2014 at 11 h 40 min

    Entièrement d’accord avec ça !
    Concernant le « fille 2 » , il m’est arrivée souvent la même chose avec les femmes de ménage ou des secrétaires. je me souviens d’une scène en particulier où je fouinais dans le placard dans le bureau d’une secrétaire à la recherche d’un style. Un mec est entré, ne m’a pas vue, il a alors commencé à parler à la secrétaire sur un ton « supérieur » et franchement désagréable et du coup je me suis pointée et je lui ai demandé pourquoi avec moi il n’adoptait pas ce genre de ton (j’étais sa « supérieure »). Il s’est immédiatement calmé et a présenté ses excuses. Ensuite la secrétaire m’a dit que bcp lui parlait sur ce ton là ….Navrant!

    • Catherine DUFOUR
      26 février 2014 at 13 h 05 min

      Like votre témoignage. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *