#Nicrage [blog] Tous les noms ont été changés

lafontaine

[nos amis les enfants] Ni que rage

(rue des Pyrénées)
Wally X. : Je ne sais pas, il est un peu bizarre. Tous les soirs, il veut que je lui lise une fable de Lafontaine. Mais il n’y comprend rien ! Je veux dire : moi-même, je n’y comprends rien. Déjà, « ni force ni que rage », j’ai mis des années à comprendre mais « rendre sa chevance à lui-même sacrée » ou « tout vous est aquilon, tout me semble zéphyr », que veux-tu qu’un gosse de six ans y comprenne ?
Yordan Z. : Ah, les classiques, c’est un mystère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *