Jean Genet. Traces d’ombres et de lumières [chronique]

Parue dans le Monde Diplomatique. La bio ultime de Jean Genet. Tout un appareil de bas de page qui recentre le débat – sans dec, Genet était peut-être un voleur, mais il volait surtout des livres de poésie, on n’est pas chez Mesrine – et des textes ultimes comme Quatre heures à Chatila.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *