Troll d’histoire

Lanfeust de Troy

in Lanfeust Mag, Hors série n°1, 2003

A Philippe Monot, qui m’a fait découvrir Lanfeust.

 

Claquebec, le patron, était plutôt content, rapport à ses réserves d’Ale de Souardie qui baissaient fissa, et à son tas de dragons d’argent qui montait pareil. C’était un peu bizarre, d’ailleurs : d’habitude, les trolls payent pas si bien. Y payent pas du tout, au fait, maintenant qu’on en cause. C’est pas qu’y veulent pas, hein, moi je dis rien contre les trolls ! Faut pas me faire dire des choses que j’ai pas dites. Braves gars, les trolls. Un peu vifs des fois mais… D’accord, même pas un peu vifs des fois, c’est comme vous voulez, moi j’ai une famille et la santé pas vaillante, allez… D’accord, je continue. Simplement, c’est rare qu’on présente l’addition à un truc haut comme ça et large pareil. Mais Claquebec, le jour où il servira à manger gratuit, ça sera à des vers à viande, à la bonne auberge des Six pieds sous terre. D’ici là, y a pas moyen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *