#Looks [blog] Tous les noms ont été changés

marcel

[nos amis les drogués] Et et et tu te souviens ?

(Fin de soirée)
[fille 1] Et et et tu te souviens ? En 95, cette rave toute nulle, j’ai fait la queue trois heures, un pénible m’a piqué ma boulette et en plus, la caille tirait au fusil à pompe dans la file d’attente pour piquer la recette. Alors j’avise un petit couple du Marais, jean moulant, cheveux courts, tee shirt étroit, tous propres, je leur tape sur l’épaule et je leur demande de me ramener. Ils me ramènent en voiture, je les invite à boire un coup pour les remercier et pof ! C’était deux petits élèves ingénieurs parfaitement hétérosexuels, bien maqués, super-raisonnables et qui me disent :
– Mais dis ? Tu n’as pas peur de te faire violer, à demander à des inconnus de te raccompagner comme ça ?
– Ah non ! Vous aviez l’air tellement, uh ? bien élevés.
[fille 2] Et et et tu te souviens ? C’était sur une péniche, je cherche un x, j’avise le plus nightclubber du lot : pareil, cheveux ras, le treillis sur les hanches, le petit marcel en coton bouilli, le teint au beurre frais, les pecs impecs. Je m’assois près de lui, j’engage la conversation et instinct ! Je lui demande ce qu’il fait dans la vie. Il était du GIGRRR, dis donc ! Et il venait juste de shooter human bomb. Je suis allée fumer des bedots avec le cuisinier, dis donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *